alissone
perdrix


ATLAS DES ESPACES PUBLICS,
Saint-Étienne, une ville laboratoire

Ouvrage collectif
Sous la direction de Pascale Pichon et Fanny Herbert
Avec Alissone Perdrix

alissone perdrix

Comment approcher les formes sensibles de l’urbanité contemporaine ? Comment documenter, exposer et raconter l’expérience ordinaire du citadin ? Comment représenter formellement les qualités des espaces publics que nous dévoile la pluralité des usages et des pratiques ? Ce sont ces questions qui sont au coeur de la méthode d’investigation puis de la formalisation par le montage mises en oeuvre dans le processus de fabrication de l’Atlas des espaces publics de la ville post-industrielle. Ce processus a reposé sur trois fondements de méthode : en premier lieu réaliser une démarche d’approche sensible des espaces publics urbains, sur fond d’expérimentations in situ et d’enquêtes de terrain ; en deuxième lieu créer un répertoire des qualités d’urbanité ; et enfin choisir le format adéquat pour imager les qualités des espaces publics d’une ville singulière proposée au lecteur comme un cas d’école : Saint-Étienne, ville post-industrielle de moyenne importance formant un complexe métropolitain avec les petites villes de la plaine du Forez et des deux vallées de l’Ondaine et du Gier.


http://alissoneperdrix.com/files/gimgs/th-24_couverture-atlas.jpg
http://alissoneperdrix.com/files/gimgs/th-24_couverture-atles-verso.jpg